Jeanne d'Arc, Max Gallo, de l'Académie Française

Publié le par prof

9782845634404FS.gif

 

 

La guerre de Cent Ans fait rage.
Le royaume coupé en deux, promis à l'Angleterre, se déchire. Au coeur de cette France meurtrie, une voix émerge, celle de Jeanne. Jeune fille pieuse, elle entend les saintes l'appeler à être cette Pucelle dont les prophéties font état, celle qui mènera le dauphin Charles au couronnement. Jeanne sacrifie tout à sa foi et entraîne derrière elle quelques paysans, des seigneurs, puis une armée et enfin le "gentil Dauphin" lui-même.
Pour nous conter l'incroyable épopée de cette jeune fille de France, Max Gallo prête sa plume à l'un des compagnons de route de Jeanne. Tour à tour attendri, sceptique, médusé, cet écuyer assiste à la mue d'une "vachère" en prophétesse aux convictions inébranlables. C'est sous son regard que Jeanne, guidée par sa seule foi, convainc les puissants et conduit le dauphin Charles au sacre. C'est auprès d'elle que nous croupissons en prison, c'est sous nos yeux qu'elle est brûlée vive.
Dans ce récit exceptionnel, le jeune écuyer saisit le miracle de Jeanne, la Pucelle qui a incarné l'espérance, celle qui, au coeur de la guerre de Cent Ans, a redonné foi au roi et à son peuple.

Publié dans Lecture tout public

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nath 03/10/2014 19:20

je suis conteuse sur Paris et en Ile de France
je raconte avec plaisir des histoires traditionnelles du monde entier et des contes écologiques dans les colleges http://contesethistoires.e-monsite.com

fifi 01/10/2014 14:41

Super blog !!
Je suis fan !!

LOUANCHI 18/12/2013 13:00

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après
24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude
Honnorat.

Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian
n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Réjane 08/02/2012 18:02

Bonjour madame Forestier Pourquoi vous arrêter ce blog

alix.L 4A 22/01/2012 15:26

Vous arrêtez ce blog?... ='(